VIDÉO – Attaqué par la gauche et le Rassemblement national, le premier ministre a défendu les mesures annoncées.