L'omniprésence à l'antenne d'Emmanuel Macron irrite au plus haut point ses adversaires, qui demandent le décompte des réunions du grand débat auxquelles il participe du temps de parole de LREM pour la campagne des européennes.