L’Assemblée nationale a entendu l’homme d’affaires américain Bill Browder et un opposant russe qui plaident pour l’adoption d’une «loi Magnitsky» en France. Aux États-Unis et en Grande-Bretagne, cette loi sanctionne des Russes coupables de violations des droits de l’homme.