REPORTAGE – Pressé par les militants et les élus de revenir, l’ancien président a clos le débat, préférant garder sa liberté de parole.