CONTRE-POINT – Plus les échéances nationales de 2022 approcheront, plus le consensus sera difficile à obtenir sur la réforme ambitieuse des institutions voulue par le président.